S1 : Automobile : des verres innovants

0
57
automobile3-220.jpg

Des intercalaires innovants

Ainsi, les fabricants de films pour verre développent des produits pour le verre automobile des plus innovants. La société Dupont propose un intercalaire structurel SentryGlas. « Il est notamment destiné à l’industrie des yachts qui exige des structures en verre résistantes tant aux chocs qu’à de rudes conditions climatiques », explique Björn Sandén, directeur du programme de développement Glass Laminating Solutions, chez le fabricant d’intercalaires Dupont. Les panneaux de verre avec cet intercalaire ont été pulvérisés avec du sel pendant 500 heures consécutives afin de vérifier leur résistance à un environnement agressif, notamment salin, et donc leur sécurité en mer. En outre, l’utilisation de cet intercalaire dans les vitrages nautiques fournit également d’excellentes propriétés après rupture. Aussi d’autres applications ont été faites sur la côte Sud-Est des Etats-Unis avec des vitrages résistants aux ouragans. Un autre type d’intercalaire permet la vision tête haute sur les pare-brises. Ce système permet de lire des informations fournies par le véhicule en gardant la tête haute. Une image est projetée sur le pare-brise, comme cela se pratique dans l’aviation, et est lue sans avoir à baisser les yeux vers les écrans du tableau de bord. Au centre de la technologie vision tête haute se trouve un intercalaire PVB. Il présente, en vue de coupe, un angle spécifique et constitue "l’écran" sur lequel sont projetées les informations. « La qualité de l’affichage repose sur la fabrication d’un film à épaisseur différente qui forme un angle permettant la lecture », explique Stéphane Windsor. Autre évolution des verres automobiles : les verres acoustiques. En effet, 50 % du bruit à l’intérieur d’un véhicule pénètre au travers du pare-brise. Certains vitrages acoustiques sont constitués de deux couches de PVB et une couche centrale amortissante. Cette dernière est une résine, encore plus souple que le PVB.Elle réduit de 5 à 10 dB le bruit. « Un verre acoustique doit agir sur une large plage de fréquences basses afin de lutter automobile3-220.jpgcontre le bruit des moteurs et des frottements de l’air », explique Sophie Milhe, responsable marketing pour les constructeurs français chez le fabricant de verre automobile Saint-Gobain Sekurit.

Confort thermique

Une des autres améliorations que connaît le secteur automobile est le confort thermique. « En raison de l’augmentation considérable des surfaces vitrées sur les véhicules d’aujourd’hui, la chaleur transmise à l’intérieur du véhicule devient un réel problème », indique Saint-Gobain Autover, une des filiales automobiles de Saint-Gobain. Près de 60 % de l’énergie solaire pénètre dans un véhicule à travers le pare-brise et les vitres latérales. « Différents produits ont été développés », explique Sophie Milhe. Le verre teinté ou sur-teinté réduit la transmission directe d’énergie solaire à l’intérieur du véhicule. Il empêche l’accumulation rapide de chaleur à l’intérieur de l’habitacle pendant le stationnement du véhicule. Pour des raisons réglementaires, le vitrage sur-teinté n’est disponible que sur les latéraux arrières, le toit et la lunette. Les verriers proposent aussi des verres athermiques. Ils atténuent l’échauffement à l’intérieur de l’habitacle en réfléchissant ou absorbant davantage le rayonnement solaire. Le vitrage athermique est un feuilleté sur lequel est déposé une couche métallique spécifique. Il diminue le temps nécessaire pour revenir à une température normale, ce qui permet de limiter l’utilisation de la climatisation. « Le temps nécessaire pour revenir à une température confortable après que le véhicule est resté stationné au soleil, peut être réduit de 25 % », précise Sophie Milhe.

Confort visuel

Mais les verriers ne proposent pas seulement des produits à confort thermique. Certains améliorent le confort visuel. Saint-Gobain Sekurit a développé un revêtement hydrophobe. « Il facilite l’évacuation des automobile4-220.jpggouttes de pluie sur la surface vitrée pendant la conduite », explique Sophie Milhe. La surface hydrophobe est réalisée par une couche à base de silicone. Pour le confort visuel, Saint-Gobain Sekurit a aussi développé un verre chauffant transparent (sans fil apparent) grâce à une couche métallique. « La présence de givre, de brouillard et de buée sur le verre entraîne un inconfort visuel pour le conducteur. Le verre "Icecontrol" permet au conducteur de désembuer et de dégivrer la surface du vitrage grâce à sa fonction chauffante », explique le fabricant.

Autre innovation : le vitrage à luminosité réglable. Il repose sur la technologie électrochromique. Il permet d’assombrir ou de régler la luminosité des écrans en verre. En appuyant sur un bouton, la transmission d’énergie solaire peut être réduite de 2 % à 20 %. Il est actuellement disponible pour les toits ouvrants et les toits fixes en verre.

Lire la suite

 

LEAVE A REPLY